L'Europe maçonnique et les migrants : Pour plus de solidarité et de Fraternité

Dernière mise à jour : 21 févr.

RL "Blaise Diagne" - Or... de Dakar


I - Une réalité incontrôlable, témoin du désordre du Monde

Les migrations humaines existent depuis les premiers temps de l'émergence de l'espèce humaine sur notre planète. L ’origine exclusivement africaine des premiers ancêtres de l’espèce Homo explique que les premières migrations (que l'on date d'environ 1,8 m illions d'années avant JC) ont participé au peuplement de la Terre.

Dès nos origines, les migrations apparaissent comme la mise en oeuvre de pulsions existentielles :

- apporter plus de nourritures aux groupes humains,

- rechercher des ressources nouvelles pouvant être des monnaies d'échanges,

- investir des territoires plus protecteurs.


Le caractère pulsionnel des migrations explique l'importante motivation qui pousse des personnes de toutes conditions à affronter les pires difficultés pour réussir leur projet.

La situation de notre loge au Sénégal explique sûrement que nous sommes intimement convaincus de la normalité et de l'universalité du phénomène migratoire ; nous sommes parfois étonnés de voir les Européens aborder ce sujet comme s'il s'agissait d'une problématique ponctuelle et passagère.

La démographie mondiale galopante, la multiplication des conflits régionaux interethniques, les conséquences du changement climatique en cours et la corruption endémique par le sous développement que tout cela entraîne, sont l es principales causes des migrations contemporaines.

Ces causes témoignent du désordre du Monde ; c'est un désordre durable, en espérant qu'il puisse être amendable, que les communautés humaines se doivent d'intégrer dans les projections qu'elles peuvent f aire sur « le Monde d'Après» !

II - Un objectif : Réunir les obédiences maçonniques européennes sur la nécessité de soutenir les migrants

La sectorisation des territoires en états et nations a indéniablement accentué les obstacles aux migrations d'une part en interdisant certains trajets, d'autre part en faisant apparaître des zones à moindre risque où les migrants pouvaient espérer soit faire une pause dans leurs pérégrinations soit en faire un but à atteindre.

L'Europe, zone de paix, est ainsi devenue une destination migratoire recherchée.

Bien que zone de Paix, l'Europe est aussi une région riche en nationalités et nationalismes où l'immigration n'est pas exempte de mouvements de rejet. Aujourd'hui encore, toute une frange de la population européenne est sensible à la diabolisation des migrants et à leur mise en cause dans les différentes problématiques des vécus des peuples de l'Europe.

Les partis politiques ne sont pas insensibles à cette thématique qu'ils instrumentalisent parfois.

Tout cela explique la permanence dans l'actualité d'images de détresse montrant combien ces populations sinistrées doivent supporter des sacrifices pour permettre aux plus chanceux ou aux plus résistant d'espérer un peu de tranquillité pour se reconstruire.

Les francs maçons, imprégnés par leur vocation à plus de fraternité et à plus d'universalité, sont naturellement amenés à comprendre le drame que vivent les migrants et le devoir qu'ils ressentent à déconstruire les argumentations fallacieuses qui les condamnent.

Les obédiences maçonniques se préoccupent essentiellement d'Ethique et ce n'est pas dans leurs domaines de compétence de trouver des solutions aux différentes problématiques que connaissent les migrants. Chaque loge est bien sûr libre de favoriser un enga gement concret à travers le milieu associatif caritatif.

Européens naturellement convaincus, les francs-maçons sont aussi des citoyens responsables qui ont conscience que pour être entendue, une parole doit porter en elle crédibilité et autorité. C'est pourquoi, il est nécessaire que le plus grand nombre d'obédiences maçonniques européennes se rapprochent pour partager cette absolue nécessité de redonner aux migrants tous leurs droits à la Dignité et à la Fraternité.

III / Donner au Conseil de l'Ordre du GODF et à son Grand Maître, les outils nécessaires pour atteindre l'objectif du soutien aux migrants

La réflexion conventuelle dénommée «Fraternités Européennes » a pour but d'alimenter les initiatives du conseil de l'ordre du GODF en faveur d 'une dynamique maçonnique européenne.

Une mobilisation maçonnique européenne qui sensibiliserait l'opinion publique sur le devoir des gouvernants européens et de la commission européenne à assurer les migrants abordant l'Europe d'un accueil digne et fraternel, serait une belle manifestation d'extériorisation conforme à notre idéal.

Nous avons conscience des difficultés à surmonter pour réaliser cet objectif, mais avec méthode, diplomatie, persuasion et conviction, cette mobilisation est possible à condition que notre obédience se dote des outils nécessaires et en particulier :

  • Une commission réduite du conseil de l'ordre pouvant s'adjoindre des experts,

  • Un secrétariat dédié à ce travail avec des collaborateurs interprètes des principaux langages,

  • Un budget permettant en particulier les déplacements, l'organisation d'un colloque européen et l'édition de documents de communication.

  • Réaliser, lors du deuxième semestre 2022, une sensibilisation médiatique dans les principaux pays d'Europe en y association le secteur associatif impliqué dans la défense des migrants et réaliser un colloque Européen pour la préservation de la dignité des migrants en partenariat avec la commission Européenne, en fin 2022 pourraient être à la hauteur de notre volonté de témoigner notre préoccupation face à la xénophobie que certains courants d'opinion développent.

IV - Conclusion

Les membres de la RL Blaise Diagne de Dakar (Sénégal) désireux de participer à la réflexion conventuelle pour dynamiser les « fraternités européennes » proposent de placer le drame vécu par des milliers de migrants au centre d'une action de communication que le conseil de l'ordre du GODF pourrait reprendre à son compte et proposer aux autres obédiences maçonniques européennes.

Cette action de communication aurait pour but de : - Rappeler que les migrants sont d abord des victimes qui n ont pas d autre choix que de fuir les zones de guerre, les zones de détresse alimentaire et les zones devenu es inhabitables du fait du bouleversement climatique - Déplorer les conditions de vie que les migrants affrontent du fait d u refus des autorités gouvernementales des différents pays à prendre en charge les obligations sociales sous leurs responsabilités. - Dénoncer la désinformation diffusée par les mouvements d extrême droite qui accuse les migrants d être des facteurs de troubles sociaux et qui menace de les exp u l ser. - Affirmer que la solidarité et la fraternité sont d es valeurs universelles facteurs de paix qui méritent d être mises en pratique.

Nous sommes convaincus que cette action valoriserait la démarche maçonnique et conforterait le rôle des obédiences maçonniques européennes.

En se concertant et en mettant en commun leurs potentialités les principales obédiences européennes pourraient organiser durant le deuxième semestre 2022 : - Des actions de communication médiatique dans les différents états européens, - Un colloque européen , en décembre dans la ville de Strasbourg , siège du Parlement européen, qui permettrait de rassembler les principaux dignitaires et un panel d experts européens impliqués dans l étude des phénomènes migratoires.

2 vues0 commentaire