Georges Sérignac, Grand-Maître du GODF sur le « terrain » à Ceuta

Dernière mise à jour : 15 févr.



Traduction de l’article de presse paru dans « El Faro Ceuta » du mardi 8 février 2022


« Ceuta est un modèle des valeurs maçonniques défendues par le Grand Orient de France » C'est ce qu'a déclaré Georges Sérignac, le Grand Maître de la plus importante puissance maçonnique d'Europe après son séjour à Ceuta l Le premier objectif de sa visite était de soutenir ceux qui composent le Triangle Hercule de Ceuta. ​ « Il existe une profonde tradition de la franc-maçonnerie à Ceuta qui ne se manifeste pas seulement dans une histoire maçonnique large, riche et diversifiée elle-même. Cela se reflète également dans une symbologie que l'on retrouve dans tous les coins de la ville. C'est aussi pour la défense et la mise en œuvre de principes tels que la tolérance, l'humanité, la solidarité et finalement la recherche de la fraternité. Sans aucun doute -dit Georges Sérignac, Grand Maître du Grand Orient de France- Ceuta est un modèle des valeurs maçonniques que le Grand Orient de France défend ». C'est ainsi que le Grand Maître de la plus importante puissance maçonnique d'Europe s'est montré emphatique après son séjour à Ceuta. ​ Sérignac qui s'est rendu à Ceuta accompagné, entre autres, de Dominique Balloup, Grand Maître Adjoint du Grand Orient de France (GODF) ainsi que de la Grand Officier Délégué aux Affaires Européennes, Audrey Desplanques. De plus, Joaquín Cabana, Président du Comité des Vénérables Maîtres d'Espagne et Vénérable Maître de la Loge Héraclès de Malaga, la Loge dont dépend le Triangle Hercule de Ceuta, la Présidente du Triangle Hercule de Ceuta, Astrid Weitz, ainsi ainsi que Bruno Fievet, Vénérable Maître de la Loge Luz Atlántica de Las Palmas de Gran Canaria.



Immigration ​ Le Grand Maître du GODF a également vu de ses propres yeux la réalité de l'immigration à Ceuta. En plus d'avoir pu observer la clôture frontalière de différents points, Georges Sérignac a visité les installations gérées par la Croix-Rouge de Ceuta dans la zone industrielle de Tarajal. ​ Là, il a visité les auberges où il a pu se renseigner sur leur fonctionnement. En plus de rencontrer des responsables et des volontaires de la Croix-Rouge, le Grand Maître du GODF s'est entretenu avec plusieurs des personnes qui y séjournaient qui lui ont fait part de leurs préoccupations, de leurs désirs et surtout des circonstances qui les ont amenés à venir à Ceuta, à ils ont expliqué les soins complets et l'aide que la Croix-Rouge de Ceuta leur apporte au quotidien. ​

Réunions institutionnelles De même, deux rendez-vous institutionnels étaient programmés à l'agenda du patron du Grand Orient de France, l'un au siège officiel de la Plaza de los Reyes et l'autre à la Plaza de Africa. A la Délégation du Gouvernement , Georges Sérignac a rencontré le délégué du Gouvernement à Ceuta avec qui il a discuté des questions liées à l'immigration et de la position de Ceuta à cet égard. ​ Déjà au Palais Autonome, la délégation du GODF a été reçue par le Président de la Ville, Juan Vivas , et par la Ministre de la Présidence, Mabel Deu. ​ Lors de cette réunion, le président de la ville a fait un tour historique de Ceuta maçonnique, mettant en évidence le nom de plusieurs maires d'avant la guerre civile qui étaient également maçons et dont les portraits sont toujours présents sur les murs de l'institution autonome. ​ Sérignac a souligné qu'il avait été impressionné par la coexistence des quatre cultures dans notre ville, "chose malheureusement inconnue dans le reste de l'Europe et qui mérite d'être exportée en bien des points où l'intolérance semble resurgir", a-t-il souligné. « C'est à cet exercice de tolérance qui se déroule à Ceuta que nous, francs-maçons, participons. Le respect des différences et des opinions d'autrui sont des valeurs chères à la Franc-maçonnerie, organisation dont les hommes et les femmes œuvrent pour la Fraternité universelle ». ​ A l'issue de l'entretien, et accompagnés du Président Vivas et du Conseiller de la Présidence, tous les Francs-Maçons présents à la réunion ont pu visiter la Salle du Trône et l'ancienne Salle des Plénières. Soutien à la franc-maçonnerie de Ceuta Le Grand Maître du GODF a assuré à El Faro que le premier objectif de sa visite était de soutenir ceux qui composent le Triangle Hercule de Ceuta, une formation maçonnique qui précède la création d'une loge, et qui opère dans notre ville depuis l'année 2018. "Nous considérons que la formation d'une loge GODF à Ceuta est très importante, surtout dans une ville où, avant le coup d'État de 1936, il y avait quatre loges maçonniques... et l'une d'elles s'appelait Hercule", a déclaré Sérignac. Pour cette raison, notre objectif principal est de soutenir nos sœurs et frères de Ceuta qui travaillent sans relâche et quotidiennement pour une société plus juste, et nombre d'entre eux sont directement impliqués dans des tâches humanitaires ». "Le grand paradoxe" "C'est un grand paradoxe - assura plus tard le Grand Maître du Grand Orient de France - qu'une ville qui devrait être connue pour sa tolérance, pour le respect de la pensée d'autrui, pour la coexistence et pour son humanité, soit cependant meilleure connu à cause des épisodes d'afflux massifs d'êtres humains désespérés de trouver un monde meilleur ou à cause de l'existence d'une clôture qui cause la souffrance de tant d'êtres humains ». Sérignac, qui a déclaré son intention de revenir dans notre ville, a assuré qu'il allait diffuser la vraie réalité de Ceuta et son esprit de solidarité qui s'entremêle parfaitement avec la pensée maçonnique. ​ GODF ​ Il est à noter que le Grand Orient de France est une puissance maçonnique à implantation internationale, avec une forte présence sur tous les continents, et qu'il compte plus de 60 000 hommes et femmes, dont des membres du Triangle Hercule de Ceuta. Pour contacter le Triangle Hercule de Ceuta : masoneriaceuta@gmail.com

12 vues0 commentaire